Benching: Comprenderlo e Affrontarlo

Benching : le comprendre et y remédier

Êtes-vous dans une relation « pause » ? Il est temps de déterminer s'il vous a mis au second plan et de comprendre comment gérer les mises au banc.

Sujets dans cet article :

  • Qu’est-ce que le banc ?
  • Pourquoi les gens « mettent-ils les autres au banc » ?
  • Que ressentent ceux qui sont mis « sur le banc » ?
  • Des signes pour comprendre s'il vous a mis "sur le banc"
  • Conclusion

Qu’est-ce que le banc ?

Le terme « benching » est devenu de plus en plus populaire dans le contexte des relations amoureuses. Dérivé du mot anglais « bench », qui signifie banc , c'est une pratique qui consiste à « mettre sur pause » une personne avec qui vous êtes en couple, sans toutefois couper totalement le contact. Ce comportement peut créer une série d’émotions négatives et d’inquiétudes chez ceux qui en souffrent.

Définition en théorie

Selon Urban Dictionary , le terme « benching » fait référence au moment où vous commencez à sortir avec quelqu'un qui suscite l'intérêt et qui a du potentiel, mais qui ne suscite pas un enthousiasme débordant. Dans cette phase, vous ne savez pas si vous devez poursuivre vos connaissances ou abandonner et chercher ailleurs.

Ce concept se traduit par l'acte de « mise au banc ». Au lieu de prendre une décision définitive, le sujet est placé dans la catégorie des possibilités futures, en attente, permettant ainsi de garder ouvertes d'autres options de rencontres.

Définition en pratique

Dans la partie concrète, la notion de « benching » se manifeste à travers la tenue d'une connexion, ce qui n'a pas d'importance particulière. La pratique du « banching » des individus consiste à les garder en réserve, afin qu'ils soient facilement disponibles en cas de besoin.

En substance, le benching peut être assimilé au phénomène de « coussin » (un article connexe sera publié prochainement) , même s'il ne s'appuie pas sur un rapport officiel sur lequel se reposer. Il convient toutefois de souligner que ces dynamiques peuvent avoir des impacts différents sur les personnes impliquées et que leur compréhension nécessite une analyse plus approfondie.

Origine du terme

Le terme « benching » trouve son origine dans le monde des médias sociaux et des applications de rencontres. Dans un environnement où les relations peuvent être nouées et rompues d'un simple glissement, le « benching » est devenu un phénomène de plus en plus courant. Contrairement au "ghosting", où une personne disparaît complètement de la vie de l'autre, dans le "benching", il y a encore des contacts sporadiques qui entretiennent les espoirs, mais sans aucun engagement réel.

Comment ça marche

Ceux qui pratiquent le « benching » entretiennent une relation ambiguë avec l’autre. Il peut y avoir une communication constante par le biais de textes, mais elle se traduit rarement par de véritables réunions. Cela crée un cycle d'espoir et de déception pour ceux qui sont mis en « pause », créant un niveau de concentration et d'anxiété qui peut être difficile à gérer.

Banc

Pourquoi les gens « mettent-ils les autres au banc » ?

  • Besoin d'espace et de réflexion : L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens mettent les autres en attente est le besoin d'espace et de temps pour réfléchir. Cela peut être dû à divers facteurs, comme le stress au travail ou le besoin de se concentrer sur soi.
  • Incertitude émotionnelle : L’incertitude émotionnelle est un autre facteur qui pousse les gens à mettre leur partenaire entre parenthèses. Ils ne sont pas sûrs de leurs sentiments ou ont peur de s’engager dans une relation sérieuse.
  • Explorer d'autres options : Certaines personnes « mettent en pause » leur partenaire pour explorer d'autres possibilités romantiques sans avoir à mettre fin à la relation actuelle. Ceci est souvent considéré comme une façon de « avoir le gâteau et le manger aussi ».
  • Facteurs psychologiques : Dans certains cas, il peut y avoir des problèmes psychologiques plus profonds , tels que l'anxiété sociale ou la peur de l'abandon, qui conduisent votre partenaire à vous mettre en attente.

Analyse psychologique derrière le comportement de banc

Nous avons analysé « le pourquoi » de ce comportement, en mettant en évidence les principales motivations derrière cette « pratique ». Analysons maintenant la psychologie plus en profondeur.

  • Peur de l'engagement : L'un des facteurs psychologiques les plus courants derrière le banc est la peur de l'engagement. La personne qui pratique le benching peut avoir des difficultés à établir des relations profondes et significatives. Ce comportement est souvent un mécanisme de défense pour éviter d'affronter ses insécurités ou ses peurs liées à l'intimité.
  • Le besoin de contrôle : Un autre aspect psychologique est le besoin de contrôle. Garder quelqu'un « en pause » permet à la personne de conserver une sorte de pouvoir sur la situation. Ce pouvoir vient de la capacité de décider quand et comment interagir avec l’autre personne, créant ainsi un sentiment de supériorité et de contrôle.
  • Gratification instantanée : À l'ère des médias sociaux, la gratification instantanée est devenue une partie intégrante de notre vie quotidienne. Recevoir des « j’aime » ou des messages peut augmenter rapidement l’estime de soi et la dopamine. Le benching peut servir à obtenir cette gratification sans avoir à s’engager dans une relation sérieuse.
  • Incertitude et anxiété : Mettre quelqu'un « en pause » peut aussi être un signe d'incertitude et d'anxiété de la part du « conseiller ». Il peut ne pas être sûr de ses sentiments ou avoir peur de faire un mauvais choix.
  • Manipulation émotionnelle : Dans certains cas, le fait de s'asseoir sur un banc peut être une forme de manipulation émotionnelle. La personne qui pratique le benching peut profiter du pouvoir et du contrôle qu’elle exerce sur l’autre personne, en l’utilisant pour satisfaire ses désirs ou ses obsessions.

Analyser comment ça marche

Que ressentent ceux qui sont mis « sur le banc » ?

Être victime du « benching » peut être une expérience émotionnellement bouleversante qui laisse une marque profonde. Les émotions et sensations ressenties dans cette situation sont complexes et souvent difficiles à gérer.

  • Anxiété et incertitude : L’un des sentiments les plus courants est l’anxiété. L’incertitude qui vient du fait de ne pas savoir où l’on va avec une personne peut créer une crise émotionnelle. Cette anxiété est souvent alimentée par les messages ambigus et les comportements incohérents du partenaire,
  • Sentiments de défaite et de souffrance : Être mis en attente peut vous donner l’impression d’être tombé dans un piège émotionnel. Le sentiment de défaite et la peur de souffrir peuvent devenir toxiques pour l’estime de soi.
  • Besoin d'amour et d'attention : Malgré l'attitude distante du partenaire, la victime peut se sentir extrêmement attachée à lui. Ce besoin d’amour et d’attention peut devenir un cercle vicieux qui alimente davantage le comportement de « mise au banc ».
  • Frustration et colère : Le manque de clarté et d’honnêteté dans la relation peut entraîner des sentiments de frustration et de colère. Ces émotions peuvent être dirigées soit contre vous-même parce que vous ne voyez pas les signes, soit contre votre partenaire pour son comportement trompeur.
  • Manque de confiance : La pratique du « benching » peut profondément éroder la confiance en soi et en les autres. Cela peut avoir un impact à long terme sur les relations futures et la qualité de la vie émotionnelle.

Compétition avec d'autres femmes ou hommes

Parmi les nombreuses nuances désagréables du phénomène du benching, il y a aussi l’élément de compétition interpersonnelle. À mesure que vous prenez conscience que la personne qui vous accompagne peut avoir d’autres relations ou être entourée d’autres personnes, un sentiment de rivalité peut surgir. Reconnaître que vous n'êtes pas le choix exclusif et que vous devez partager votre attention avec d'autres « acteurs » peut générer un sentiment de faible considération (avec un impact négatif conséquent sur l'estime de soi). En même temps, vous pouvez commettre l’erreur d’être têtu et de faire tous les efforts possibles pour démontrer à cette autre personne que le meilleur choix est orienté vers vous.

Des signes pour comprendre s'il vous a mis "sur le banc"

Puisqu’il s’agit d’un comportement insaisissable, reconnaître si vous êtes victime du « benching » n’est pas une tâche facile. Néanmoins, certains indices apparaissent et devraient absolument retenir votre attention.

  • Trop de messages : Grâce à l'impact de l'ère numérique 2.0 dans ce contexte, le phénomène de « benching » peut conduire à une abondance (voire un excès) de communications. La personne avec laquelle vous avez des interactions fréquentes peut vous surcharger d'éloges sur les réseaux sociaux, de messages fréquents et même de pensées chaleureuses de salutation le matin et le soir. Le paysage des communications est donc particulièrement imprégné par cette dynamique…
  • Peu de rencontres physiques : Il est dommage de constater que, malgré la fréquence des messages, il y a un manque correspondant de rencontres. Les réunions en personne, réelles et à dates réelles, semblent rares (ou n'ont eu lieu que quelques fois). De plus, ces rencontres n’ont lieu que quand et comme l’autre le souhaite, ce qui suggère une certaine manipulation de sa part dans le but de garder le contrôle. Cela s'inscrit dans une dynamique plus large : vous vous retrouvez souvent à devoir déployer des efforts extraordinaires pour la rencontrer, dans l'espoir de la persuader de vous choisir comme partenaire officiel. Si vous constatez ce schéma comportemental, caractérisé par une multitude de messages mais peu de vraies rencontres, il convient de faire marche arrière.
  • Manque de plans concrets : Un autre signe est le manque de plans concrets pour l’avenir. Si votre partenaire évite de faire des projets ou les repousse continuellement, cela pourrait être un signe.
  • Manque d’implication émotionnelle : Un signe clé est le manque d’implication émotionnelle. Si votre partenaire semble distant ou n’est pas aussi investi émotionnellement qu’avant, c’est un signe que vous ne devriez pas ignorer.
  • Pseudo retour : Si votre partenaire semble revenir dans votre vie uniquement lorsque cela lui convient, puis disparaît à nouveau, c'est un signe que vous ne pouvez pas ignorer.

Analyser comment y faire face

Que faire à ce sujet ?

  • Évaluez la situation : Tout d’abord, prenez un moment pour évaluer honnêtement la situation. Rassemblez tous les signaux et voyez s’ils forment une image cohérente.
  • Communication ouverte : La meilleure façon de résoudre le problème est d’en parler ouvertement. Demandez des éclaircissements sur la nature de votre relation et vos projets futurs.
  • Fixez vos limites : indiquez clairement ce que vous êtes prêt à tolérer et ce que vous n’êtes pas prêt à tolérer. Si la personne n’est pas disposée à répondre à vos besoins, il est peut-être temps de passer à autre chose.
  • Reconsidérez la relation :Si les signaux de « mise au banc » sont forts et que la personne ne semble pas disposée à changer, il est peut-être temps de reconsidérer la relation.
  • Recherchez d’autres options : ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Pendant que vous évaluez la situation, continuez à vivre votre vie et, si possible, explorez d’autres opportunités.

N'oubliez jamais que vous méritez une relation dans laquelle vous vous sentez valorisé et respecté. Si le « benching » est une constante, il est peut-être temps de chercher quelque chose de mieux.

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.